L’Alouette lulu est dépendante des prairies permanentes entourées d’arbres sur lesquels elle aime se percher. On la rencontre dans les zones de bocage ouvert, les landes, garrigues et pelouses sèches arborées. De petite taille, elle a une envergure de 30 cm. L’espèce est sédentaire dans notre région et elle se nourrit essentiellement d’insectes et d’araignées pendant la saison de reproduction. Durant l’automne et l’hiver, son menu est composé de graines et de semences.

Enjeux

L’Alouette lulu subit un fort déclin du fait de l’intensification agricole des zones bocagères et de la déprise agricole. La région PACA abriterait encore quelques milliers de couples. Faute d’un suivi réel, le déclin de ses effectifs n’est pas facilement

Période de reproduction

février – mars

Menaces

> Perte de nourriture par la fermeture des milieux ouverts 

> Destruction de l’habitat (forêt) 

> Utilisation de pesticides (empoisonnement de la nourriture) 

> Changement des pratiques agricoles (appauvrissement de la chaîne alimentaire)

> Dérangement voire destruction des nichées (au sol) par les promeneurs, les VTT, les engins , les chiens en dehors des sentiers balisés