La chênaie verte est une forme de végétation, significative des régions méditerranéennes, caractérisée par un feuillage persistant tout au long de l’année. L’élément principal en est le Chêne vert, parfaitement adapté à la sécheresse et aux sols pauvres, il se plaît sur les versants sud.  Le milieu méditerranéen est aussi caractérisé par l’évolution de la garrigue lorsqu’elle n’est ni pâturée ni brûlée et donne place à la pinède. Ce milieu est particulièrement vulnérable aux feux de forêt.

Enjeux

Maintenir ces espaces forestiers en l’état de conservation actuel nécessite des efforts de gestion associant tous les acteurs du territoire (randonneurs, agriculteurs, gestionnaires…)

Menaces

Soumis à l’incendie, au déclin de l’activité agricole, à la fréquentation humaine et à l’urbanisation, les habitats forestiers ont toujours évolué au gré des activités humaines. Le Circaète Jean le Blanc niche dans les pinèdes, il est très sensible au dérangement que peuvent occasionner des travaux forestiers ou le passage d’engins motorisés.